LES 1001 NUITS

Festival d'aisselles poilues dans ce film de Pasolini qui clôt sa trilogie de la vie après "Le decameron" et "Les contes de Canterbury".

Il faut attendre la 59ème minute du film pour y rencontrer la première jolie brune aux aisselles poilues:

Les aisselles bien fournies de l'italienne sont aussi visibles à 1h 00min 50s et à 1h 04 min 21s ainsi que des plans de sa toison pubienne tout aussi généreuse.

Il faut ensuite attendre la fin du film pour retrouver deux autres jeunes actrices aux aisselles naturelles, lors d'une scène de bain collectif où un jeune homme se retrouve entouré de trois donzelles nues à partir d'1h 55 min:

La première des deux passe son temps à sautiller dans l'eau en écartant bien les bras:

La seconde s'exhibe quant à elle dans un plan plus furtif montrant une pilosité de couleur claire en dépit de sa chevelure foncée:

Les captures sont plus clairement visibles dans le très beau coffret DVD regroupant les trois films dans de belles copies avec les VO/VOSTF et quelques petits bonus (Carlotta video).