18 janvier 2005

BAMBOLA Bigas Luna est un réalisateur fétichiste des aisselles. Il l'avoue d'ailleurs directement par la bouche de l'un des personnages de son film "La lune et le téton". De même, dans "les vies de loulou", son actrice principale Francesca Neri joue dans tout le film avec les aisselles non épilées. Cette même ode aux aisselles naturelles se retrouve dans "Bambola" dont Valeria Marina est l'égérie. La longue scène de la piscine et la danse lascive qui s'en suit est un must.  
Posté par tromatoxic à 13:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]